Politiques agricoles, commerce international, souveraineté alimentaire, sécurité alimentaire, ,…: un blog de Gérard Choplin

Coordination Paysanne Européenne

communiqué de presse                                                   Bruxelles, 8 septembre 1998

Le « modèle agricole européen  » : un leurre

Depuis plusieurs mois, suite à la publication d’un texte du COPA défendant le « modèle agricole européen » , terme repris par la Commission Européenne dans les propositions de réforme de la PAC de mars 1998, cette expression apparaît souvent dans les commentaires.

Pour la CPE, il s’agit d’un leurre lancé dans le débat sur la réforme de la PAC et le prochain round OMC par ceux-là mêmes qui ont défendu l’industrialisation-américanisation de l’agriculture européenne. A l’heure où les conséquences néfastes de ce mode de production ne peuvent plus être ignorées en terme de qualité des produits, de perte d’emploi et de graves dommages à l’environnement, on cherche à en éviter la remise en cause en mettant tous les modes de production existant en Europe dans le même sac.

Cela ne fait qu’apporter confusion au débat sur la politique agricole.

Chercher à souder les agriculteurs européens contre les « américains » (du Nord), en voulant opposer les modes de production de chaque côté de l’Atlantique est hypocrite. Le COPA n’est pas à une contradiction près en défendant en Europe l’introduction de plantes transgéniques américaines.

Comment défendre un soi-disant « modèle agricole européen » alors qu’on copie de plus en plus le Farm Bill ?
Il y a déjà dans l’UE une trop grande partie de la production agricole industrialisée et il y a aux USA des agriculteurs qui défendent des modes de production durables

Le modèle porcin industriel du Danemark ou de Bretagne fait-il partie de ce « modèle agricole européen » à défendre ? Le scandale BSE aussi ?
Irriguer le blé en Europe du Nord, est-ce le même modèle que la culture extensive de l’olivier dans les montagnes grecques, que l’élevage ovin sur les landes écossaises ?

Il n’existe pas de « modèle agricole européen », pas plus que de modèle agricole « du Nord » ou « du Sud ». Ce n’est pas de « modèle agricole européen » qu’il faut parler, mais de « modes de production ». Le débat sur la politique agricole y gagnera en clarté et les positions des uns et des autres seront plus transparentes.

La CPE et beaucoup d’autres acteurs sociaux remettent en cause le modèle industrialisé de production agricole et alimentaire et plaident pour des modes de production socialement et environnementalement durables.

Commentaires sur: "Le « modèle agricole européen  » : un leurre" (1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :